50% des entreprises prennent en compte le bien-être

50%

#Chiffres Clés

#INDICATEUR TRIMESTRIEL DU BONHEUR DES FRANCAIS

  • Des Français moyennement heureux pour un score de 5.9/10. 18% de Français vraiment malheureux.

  • Parmi les plus malheureux : Les sympathisants FN et ceux sans proximité politique, les inactifs, habitants du Nord-Est, employés, faibles revenus et diplômes, et les plus jeunes

  • 81% satisfaits de leur logement, 79% de leur environnement de vie

  • Environ 70% apprécient leurs relations familiales, quelqu\'un sur qui compter et leur vie sociale

  • 60% ont des émotions positives (rire, sourire, plaisir, joie, calme)

  • 57% déclarent être souvent fatigués et 53% dormir de manière agitée

  • 47% déclarent être moins joyeux qu’avant les attentats

  • 64% considèrent que l\'on peut ne peut pas faire confiance à la plupart des gens

  • 52% sont inquiet à l\'idée que le chômage les touche personnellement ou pour leurs proches

  • Un sentiment de liberté modéré (55%) & un rapport au temps nocif (5,3)

  • 60% des Français ne sont pas confiant dans l'avenir du monde

#BAROMÈTRE IMAGE DES THINK TANKS® 2NDE EDITION

  • L'éducation (84%), l'économie (81%), l'environnement (81%) sont les sujets prioritairement attendus; Sécurité et Union Européenne progressent

  • 80% des cadres sup et dirigeants connaissent les think tanks (77% l'an passé), 32% les connaissent bien (29% l'an passé)

  • 88% des cadres connaissent au moins une personnalité des think tanks

  • 3 cadres et dirigeants sur 4 (73%) considèrent que les think tanks contribuent aux débats d’idées et à l’amélioration des politiques publiques

  • La FNH reste le 1er think tank cette année sur l'indicateur de réputation et progresse (de 85 à 95) grâce à une amélioration de sa notoriété qualifiée et de son image

  • Terra nova reste à la 2ème place avec toujours la meilleure notoriété auprès des cadres, dirigeants et bons connaisseurs

  • L'IRIS passe au 3ème rang cette année grâce à une forte progression de sa notoriété (+5 points)

  • L'institut Montaigne passe au 4ème rang tout en conservant de très bons scores stables

  • L'IFRI reste au 5ème rang tout en progressant sur sa notoriété (+5)

  • La Fondation Schuman obtient de bons scores en se positionnant au 6ème rang

  • La presse premier vecteur d'information des think tanks (42%), mais la TV (de 33% à 39%) et les réseaux sociaux sont en hausse

#LES FRANCAIS ET LES STARTUPS

  • 15% de Français voudraient créer leur startup, 5% dans moins de 2 ans soit 2,5 millions de Français

  • 36% des 18-24 et 28% des 25-34 ans veulent monter leur startup

  • Emmanuel Macron et Arnaud Montebourg nettement en tête des politiques pour défendre les startups et PME françaises

  • BLABLACAR, la startup la plus exemplaire de la décennie pour les Français

  • 1 Français sur 4 prêt à investir financièrement dans une startup

  • Marseille a un potentiel d'attractivité économique pour 59% des Français

  • 52% des Français pensent que les startups peuvent sauver notre économie

#ETUDE PATRIMONIA ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE

  • La transmission d’une partie de son patrimoine directement à ses petits enfants est envisagée par 43% des Français et par 50% des investisseurs

  • La dépendance inquiète de plus en plus les Français 72% sont préoccupés par ce sujet

  • Les Français pas optimistes sur la fin de vie, seuls 22% estiment qu’ils la vivront mieux que leurs parents ou grands-parents

  • La crise a changé le comportement de la moitié des Français et 61% des investisseurs

#BAROMÈTRE IMAGE DES THINK TANKS®

  • Les think tanks qui ont la meilleure réputation (indicateur agrégé) sont : Terra Nova, la Fondation Nicolas Hulot, l’institut Montaigne, l’IRIS, l’IFRI et la fondation IFRAP

  • 75% des cadres et dirigeants considèrent que les think tanks contribuent aux débats d’idées et à l’amélioration des politiques publiques

  • 77% des cadres sup connaissent les think tanks, dont environ 1/3 les connaissent bien, 28% vaguement et 20% juste de nom

  • 56% des cadres et dirigeants font confiance aux think tanks contre 11% seulement pour les partis politiques, 18% au gouvernement et 27%/ 22% aux syndicats patronaux ou de salariés

  • Les think tanks les plus connus des cadres et dirigeants sont Terra Nova (53%), la Fondation Nicolas Hulot (37%) et l'institut Montaigne (35%)

  • La presse est le principal canal d’information sur les think tanks pour 42% des cadres connaisseurs

#EMOTIONS & SENTIMENTS DES SALARIES - RBMEDIATION

  • 66% des salariés français se disent souvent fatigués, 4 sur 10 intensément

  • La fatigue touche plus les salariés femmes (+8), les jeunes (+9) et les + diplômés (+11)

  • 56% éprouvent souvent de la joie, … mais plus d'1 salarié sur 2 ressent de l'inquiétude ou des contrariétés

  • Parmi les autres émotions positives les plus ressenties : Amusement, curiosité et plaisir (par 44% des salariés)

  • Les émotions positives sont plus évoquées (40% vs 32% pour les négatives), malgré des émotions négatives révélatrices de situations de stress

#CROWDFUNDING/ CREATION: SDE CSOEC & LENDOPOLIS

  • 1 Français sur 4 envisage de créer ou reprendre un jour une entreprise, presque autant les femmes que les hommes et près d'1 jeune sur 2

  • 4,2% des Français veulent créer dans les 2 ans et préparent leur projet, soit 2 millions de Français

  • 53% des Français prêts à participer financièrement dans les entreprises de proximité/ de leur région

  • 46% des Français prêts à participer financièrement dans un projet caritatif, social ou solidaire

  • 66% des Français connaissent le crowdfunding, dont 23% se disent même « bons connaisseurs »

  • 7% des français disent avoir déjà donné, prêté ou investi de l'argent sur une plateforme de crowdfunding

  • 47% des Français disposés à prêter ou investir de l’argent demain sur une plateforme de prêts rémunérés dont 10% « certainement »

  • 76% des dirigeants de TPE-PME connaissent le crowdfunding, dont 41% se disent même « bons connaisseurs »

  • 3% des dirigeants de TPE-PME disent avoir déjà collecté des fonds sur une plateforme de crowdfunding

  • 33% des dirigeants de TPE-PME prêts à financer leur développement sur une plateforme de prêts rémunérés dont 15% « certainement »

#Etude Think-GreatPlaceToWork® - 2nde EDITION

  • 48% des salariés français se disent confronté à une situation de burn-out (proches, entourage), et 17% déclarent être potentiellement en situation de burn-out pour eux-même

  • Seule 1 entreprise sur 2 prendrait en compte le bien-être au travail

  • 83% des salariés sont pessimistes quant à une reprise économique rapide en France

  • 58% des salariés français sont pessimistes à propos du contexte économique et le marché de l’emploi

  • La crise alourdit la charge de travail (auprès de 40% des salariés touchés), les espoirs de carrière (36%) et incite à plus d’immobilisme (32%)

  • 39% des salariés touchés ressentent une dégradation de l’ambiance dans leur entreprise

  • Seuls 25% des salariés déclarent que la reconnaissance du mérite de chacun est prise en compte au sein de l’entreprise

#ETUDE SILVER ECONOMIE

  • 69% des investisseurs sont préoccupés par la dépendance, mais seul 35% considèrent que les informations sont claires

  • 79% des CGP recommandent l'assurance vie, 42% des actifs immobiliers

  • Plus d'un investisseur individuel sur deux (56%) possède une assurance vie ou des produits d'épargne, 41% une complémentaire santé, et seuls 18% ont déjà un contrat de prévoyance

  • Ils considèrent qu'une préparation financière peut débuter autour de 70 ans et anticipent qu'ils vivront mieux que leurs aïeuls leurs dernières années de vie

  • Des attentes fortes des deux parties vis à vis des pouvoirs publics sur les services des soins à domicile (77, 65%), et un intérêt mitigé sur un potentiel Livret A Argenté (54, 50%)

#FABRIQUE SPINOZA ETUDE OPTIMISME/ PESSIMISME

  • 52% des Français se définissent eux-mêmes comme « pessimiste pour leur futur »

  • 61% des Français sont optimistes par rapport à leur passé, 58% par rapport à leur situation aujourd’hui

  • 69% des Français ont plus souvent des pensées positives (bonheur, amour, amis) que négatives (31%) (préoccupations, tracas) au quotidien

  • Le chômage, la crise et les impôts sont les 3 premières thématiques évoquées par les Français pour expliquer leur pessimisme

  • Les éléments qui expliquent le pessimisme des Français -selon eux- sont la stagnation de l'économie, l’emploi des jeunes, la perte de compétitivité l’endettement

  • A l’inverse le pessimisme s’explique moins par le recul du prestige intellectuel, le système politico-médiatique, la défiance dans les élites

  • Les profils les plus optimistes sur l’avenir sont : les jeunes, les habitants des grandes agglomérations, les cadres et TNS et les plus diplômés

#Etude Think-GreatPlaceToWork®

  • Les entreprises d’avenir : celles qui font attention au bien-être (1er), à la formation (2nd), à l’équilibre vie privée/ pro (3ème), et au partage des richesses (4)

  • 78% des salariés reconnaissent qu’il fait bon travailler en France, mais en même temps 53% pensent que les jeunes doivent quitter la France

  • 37% ont envisagé de quitter leur entreprise en 2013, 30% de travailler dans une autre ville, 20% dans un autre pays

  • Les salariés Français préfèreraient en 1er travailler dans une ETI (250 à 5000 salariés), puis dans un grand groupe (en 2nd) ou dans une PME (3ème)

  • 58% déclarent que les nouveaux sont bien accueillis, 54% que leur encadrement ne licenciera qu’en dernier recours, 52% que leur activité a un sens particulier

  • 36% se rendent au travail avec plaisir, 42% jugent leur atmosphère de travail comme plaisante

  • Seuls 19% considère que le partage des bénéfices est équitable, 29% que leur encadrement tient ses promesses, 30% que le mérite de chacun est reconnu

  • 38% sont moins motivés depuis 3 ans, 46% autant et 54% déclarent que leurs conditions de travail et management ont évolués négativement ces 3 dernières années

  • 54% sont optimistes sur l’évolution de leur propre situation professionnelle et 52% sur leur entreprise

  • 77% sont pessimistes quant à la reprise en France, 71% sur l’économie et l’emploi, 63% sur leur rémunération

  • 74% des salariés Français disent ressentir les effets de la crise, principalement sur leur rémunération (1er), leur stress (2nd) et leur charge de travail (3ème)

#SDEntrepreneurs CERFRANCE NOVANCIA

  • Les villes où il fait bon entreprendre : Paris (1er) et Lyon (2nd), celles perçues comme les plus dynamiques économiquement sont : Bordeaux (1er) et Toulouse (2nd)

  • Seuls 19% des Français pensent que le système éducatif est adapté pour l’entrepreneuriat

  • Leur patron idéal des Français est : un bon gestionnaire (1er), innovant (2nd), honnête (3ème) et humain (équité, écoute, motivant, dynamique et crédible)

  • 80% considèrent les contestations des entrepreneurs depuis 2012 comme justifiées

  • 78% des Français font confiance aux TPE-PME pour redresser l’économie de la France

  • 74% des Français considèrent que créer une entreprise en France est difficile 76% que l’entrepreneuriat est une voie plus épanouissante que le salariat

  • 5% ont commencé à préparer leur projet et prévoient de le faire en 2014 ou 2015 (soit + d’ 1 million de projet annuel)

  • 1 Français sur 3 souhaite créer ou reprendre une entreprise un jour

#Allianz – L’Argus de l’assurance

  • Les femmes sont plus attentives à l'assurance dans les domaines du care : prévention (+6%), santé/ prévoyance (+9%) et sur l’épargne salariale (+8%) et les retraites (+9%)

  • Les femmes entrepreneures recherchent davantage l'équilibre vie professionnelle/ vie privée (63% vs 56%), les hommes privilégient plus l'argent (25% vs 18%)

  • Les hommes entrepreneurs sont plus sensibles aux produits moins chers que les femmes entrepreneures (+7%)

  • Les femmes entrepreneures privilégient plus que les hommes la relation client avec leur assureur (+8%) et regroupent leurs contrats auprès d'une même compagnie

  • Le niveau de satisfaction vis-à-vis de leur assureur ou banquier Pro est plus élevé parmi les femmes entrepreneures (92%) que parmi les hommes (85%)

  • Les entrepreneurs (TPE-PME) sont plus satisfaits de leur assureur (91%) que de leur banquier (83%)